• Accueil
  • > Recherche : comment anisette

Résultats de votre recherche

DERNIERE RENCONTRE ANNUELLE SETE 2011

Posté par ENO filles le 15 septembre 2011

La rentrée du blog

Bonjour les filles.

Je suis toujours bien occupée avec mes travaux d’aménagement qui n’en finissent pas  et bien sûr je n’ai pas trop la tête à rédiger des articles sur le blog.

J’espérais davantage de photos de votre rencontre pour en faire une présentation plus attrayante mais il semble que tout le monde soit encore bien occupé avec famille et amis en cette période de l’été indien (pas pour tout le monde, je sais!)  donc je vais me contenter du charmant compte-rendu que m’a transmis notre amie Fabienne Blesson accompagné de quelques photos. Voici un petit diaporama pour vous faire patienter. Cliquer sur le titre

SETE 2011 Tous les garçons et les filles…

boutonclignotant.gif  Pour lire ce diaporama  cliquer comme indiqué dans la présentation du blog

DU COTE DES NANAS

« Comme chaque fois, ce fut un grand plaisir de se retrouver «  chez nous «  au Lazaret. Notre organisatrice Josette était bien là pour accueillir sa troupe d’anciennes et de nouvelles. Hé oui, cette année notre groupe s’est agrandi avec la venue tant attendue d’Evelyne Caillat-Metge, Marie –Ange Batifol et une petite dernière inconnue au bataillon Christiane Muller Terzi. Pour les deux premières elles n’étaient pas des inconnues et se sont vite retrouvées fêtées, entourées, questionnées, assimilées au groupe….Mais Christiane, arrivée seule, un peu perdue, n’a pas mis longtemps à s’intégrer de façon magistrale. Je sais qu’elle ne s’est pas ennuyée une seconde et ne regrette pas le déplacement…… Ces trois dernières recrues ont été adoptées à l’unanimité et elles nous feraient grand plaisir en se joignant à nous encore et encore….. Pour  toutes, ce furent comme d’habitude des moments de fête, de rires, de complicité, de partage.

  Merci vraiment à Séti qui nous a régalées et par ses gâteaux et surtout la lettre jointe au colis. L’ouverture du colis devant ces gourmandes et l’émotion palpable pendant la lecture de cette lettre  furent un grand moment. Merci  à toi Séti. Tu nous as eues……..

  Le temps étant superbe nous avons pu nous offrir de longs moments de papotage et bronzage sur la plage. 

  Le parc, et ses grands pins, nous a accueilli pour nos apéritifs améliorés…. Nous avons été gâtées par les  préparations de Patrick  Quel amour ! cet homme. Josette ne me reprochera pas  ces compliments, ils sont mérités. Le superbe foie gras de Marie-Louise ( Marie-Louise si tu savais comme on t’aime, comme on t’aime…..) et les différentes boissons  un «  peu » alcoolisées des unes et des autres…

  Le parc a retenti une fois encore de nos chants, non pas en «  canons », mais chants un peu braillards.

  Comme d’habitude nous avons fait notre shopping estival chez notre commerçant attitré.

  Si nous nous étions habillées et chaussées avec nos nouveautés, le Lazaret aurait remporté la palme du festival. Ils auraient pu constater que nous avions à peu de chose près les mêmes gouts tant pour les fringues que pour les chaussures….Dommage que nous n’ayons pas pensé à faire ce défilé….

ndlr: c’est parce que je n’étais pas avec vous !!!!

  C’est sûr à Sète, au Lazaret, nous nous sentons bien. Nous ne sommes pas les seules  d’ailleurs.

  Les normaliens  semblent du même avis que nous.

  Notre cohabitation s’est passée fort agréablement, pourquoi ne pas continuer d’ailleurs ?

  Les soirées en commun, sous la houlette de Jean ont fait merveille. Que de rires  pendant ces soirées….cette ambiance cool, avec la participation de tous de façon très naturelle. Oui, il faut le dire  nous avons  apprécié. Qu’ils en soient remerciés.

  Ce séjour fut une réussite. Je n’ai pas vu passer le temps. Je ne me souviens même pas de l’assemblée  générale. Y en a-t-il eu une ? Si oui à quel moment ? J’espère que vous avez décidé de remettre cela l’année prochaine.

  Je me suis laissée emporter par ce tourbillon de folie ….

  J’ai chanté, dansé, ri, j’ai pris tout ce qu’il y avait à prendre de bon et j’espère que vous en avez fait tout autant.

  A votre tour de faire vos commentaires.  Mon amitié vous est acquise.

  Fabienne

ET DU COTE DES MECS

Un autre témoignage intéressant, celui de Jean que vous retrouverez dans sont intégralité sur le site des garçons – Suivre le lien Sète 2011 -

Après la réussite de notre rencontre à Carqueiranne, en juin 2010, les copains de promo m’avaient demandé de prévoir un nouveau rassemblement pour 2011, si possible au bord de la mer. Comme nos amies normaliennes d’Oran avaient décidé de se retrouver au centre de vacances du Lazaret de Sète et comme nous avions été ravis de partager avec elles une soirée mémorable dans le Var, j’ai pris contact avec les responsables du centre et j’ai sollicité ma petite troupe dans l’espoir de faire mieux que l’an dernier.

Je n’ai pas été déçu, même si certains amis comme Michel Anglada ou Bernard Zimmerman n’ont pu répondre favorablement à mon appel. Mais j’ai obtenu l’adhésion spontanée d’Antoine et Francine Marin, d’André Leroux, de Bibi et Annie Boussouar, de Bernard Hernandez dont l’épouse Marcelle Victoria, était inscrite avec ses amies de l’ENO. Comme nous étions tout près de Montpellier, René Lazaro, Gilbert Cortesero et Roland Pérez, les régionaux de l’étape, ne pouvaient que nous rejoindre, ne serait-ce que pour une journée.

Mais notre joie allait atteindre son paroxysme lorsque j’ai retrouvé grâce à Gilbert nos amis Maurice, Loulou (img 2) et Robert Cohen Addad qui avec leurs charmantes épouses, se sont associés immédiatement à notre groupe.

De plus, Jacqueline Bellido, la veuve de notre camarade Jean-Claude, est venue avec son fils Fred et sa fille Laurence pour connaître les copains de celui qui nous a quittés l’an dernier, après avoir lutté courageusement contre la maladie.

Et enfin, j’avais invité deux amis très chers à mon cœur : Robert Rodriguez (Promo 55-59) pour le remercier de son travail remarquable pour notre site et Germaine Gosselin qui n’est autre que la fille de notre prof de Sciences Nat, Monsieur Péquignat et surtout mon  » Arlésienne  » d’Oran ! Ajoutez encore à ce groupe ce pote que je n’avais pas revu depuis 1958 et qui est venu spécialement de son île de St Barth pour revoir ses amis le fameux  » Zabriskie. Point  » de vos messageries, l’inénarrable Régis Vargas ! Le bonheur total !

La première journée a été réservée à l’accueil et à l’évocation des souvenirs .L’arrivée de Robert et Josette Cohen n’est pas passée inaperçue.  » Prosper  » n’a rien perdu de sa verve, même après 52 ans d’éloignement. Il n’a pas dû avoir du mal à s’intégrer à la population de Villeneuve/Lot où il réside depuis fort longtemps. A l’heure de l’apéro, l’anisette et le pastis ont délié les langues et ravivé les mémoires.

La seconde journée fut encore plus animée, surtout quand la troupe se retrouva au complet avec les Montpelliérains et Maurice Loulou, venu de Maurepas avec son épouse. Qui aurait pu reconnaître le play-boy de Relizane, avec sa barbe fleurie, son bermuda de campeur et sa casquette américaine ? Comme il était le dernier arrivé, nous en avons déduit que c’était forcément notre pote, agrégé de mathématiques, s’il vous plaît !

 Concours de pétanque et apéro, le matin et balade-découverte de Sète l’après-midi, photos de groupe, dîner au Centre et soirée récréative dans la salle de l’Oratoire, avec nos copines de l’EN. Quelques jeux avec de petits cadeaux de Roumanie, des danses de salon mais aussi des danses folkloriques avec quelques  » courageux volontaires « , des boissons et des gâteaux, une veillée chaleureuse appréciée par tout le groupe !

 Le mercredi 18, les Perrégaulois ont défié les Témouchentois à la pétanque mais par amitié et modestie, ils ne diront pas qu’ils les ont battus deux fois. L’apéro de midi a atténué bien des  » chagrins  » et rétabli la franche camaraderie qui nous unit ! Après le repas, nous avons visité le cimetière marin où Paul Valéry est bien caché… puis, de l’autre côté de la ville, nous nous sommes recueillis sur la tombe de Georges Brassens dont les chansons ont bercé notre adolescence à l’EN, surtout celle que nous avons chantée comme un hymne, en Avignon, en 2009 :  » Les Copains d’abord « .  

La deuxième soirée avec les Normaliennes fut sans doute plus spontanée que la première mais plus réussie, à mon sens, car tout le monde a adhéré à mes animations, y compris Josette Pastor malgré sa canne et ses problèmes de locomotion. Robert a gagné le concours de ballons à crever, malgré une patte  » folle « . Mon Dieu, prothésez-le !

 A l’heure du départ, le 19 au matin, nous avons encore trouvé le moyen et la force de chanter et de gesticuler avec l’adorable Fabienne et son  » petit Savoyard « . J’ai ramené Robert et Germaine à la gare de Sète en sachant que je les reverrai bientôt ! Avec quelques  » volontaires « , nous sommes allés à Bouzigues pour jeter un mauvais sort aux plateaux de fruits de mer qui font la réputation de cette belle région de France.

Pour l’année prochaine, il me reste à décider ceux que j’ai retrouvés et qui ne se sont pas encore joints à nous : Antoine DE MIRAS, Camille MARTINEZ, Jean BADAROUX, Juan BAUZA, Jacky DIACONO, Serge AVEILLAN, et aussi Michel et Bernard qui sont venus avec nous l’an dernier. Les inscriptions sont ouvertes, qu’on se le dise ! Création Jean Weingaertner et Robert RODRIGUEZ, Promotion 1955-1959 

Publié dans 2011, Diaporamas, Rencontres 2011 | 5 Commentaires »

 

FRANCE CONNEXIONS |
Au Bon Coin de Caudry |
rubetva |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Apocalyptus
| أهلا...
| margaux