• Accueil
  • > Recherche : american village tour buis

Résultats de votre recherche

Sainte Geneviève aux States

Posté par ENO filles le 25 mars 2011

01ledrapeau.jpg

American Village 

27dailytimetable.jpg

AMERICAN VILLAGE IS PERFECT !!!!!!!!!!!

L’Anglais à l’école, c’est incontournable maintenant et je salue la superbe initiative de l’Ecole fréquentée par Alain, mon petit-fils, élève de CM1 à Aix-en-Provence qui propose aux classes de CM ce stage d’anglais oral habituellement réservé aux Collègiens et plus, visant à favoriser « une pratique intensive de la langue vivante au cours d’activités centrées sur la communication et l’expression orale, en cohérence avec les orientations induites par le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues et les programmes de langue vivante récemment parus ».

Il n’est pas toujours possible en effet d’envoyer les enfants dans le pays qui le pratique, alors, c’est en France que se trouve ce lieu où les jeunes élèves pourront vivre une aventure linguistique… comme s’ils y étaient.

Rendez-vous sur le blog réalisé à la hâte par les enseignantes à l’arrivée au Centre et vivez avec ces enfants cette aventure formidable.

Quelques photos où l’on peut voir Alain, le reste sur le site de l’école (cliquez sur le drapeau)

02veille.jpg

04groupealain.jpg

Alain en pull orange

10chambrealain.jpg 

 (Chambrée: Alain en haut à droite)

09tiedye.jpg

Tie-dye

17alainatable.jpg

A table

25alainclassroom.jpg

In the classroom

28concoursdedanse.jpg

Concours de danse

Et ce soir c’est la « boum » de fin de séjour !!!

Dernière minute !

vendredi 25 mars, soir 

Le séjour à l’American Village s’est achevé sur une belle remise de diplômes !

29enattendantlesdiplmes.jpg

Pas de photo sur le bal… Dommage!

Les enfants ont maintenant retrouvé leurs parents et ont la tête pleine de souvenirs.

Quoiqu’il en soit, l’année prochaine Alain y retournera avec les CM2 !!! ont promis ses parents.

 * En tant qu’enseignante de Maternelle j’ai, il y a longtemps déjà, réalisé une expérience de classe en anglais avec deux de mes classes de PS et MS, avec l’aide « gratuite » fantastique d’une de mes mamans d’élèves, prof au Lycée Français de Londres.

Notre objectif: mettre les enfants en situation 2 jours par semaine depuis l’âge de 2ans, l’âge de mes plus jeunes élèves (c’était à l’époque bénie où les deux ans étaient accueillis à l’école plutôt qu’en crèche ou en garderie) jusqu’à l’entrée en 6e.

Mais le projet a été stoppé net à l’entrée au CP, les enseignantes de l’école primaire ayant amalgamé « expérience » et « favoritisme ». Dommage! On y réfléchit davantage actuellement, heureusement!!!

En GS, après ces presque 3 années de fréquentation régulière de la langue, les enfants allaient jusqu’à s’exprimer en anglais tout naturellement dans des situations dont ils avaient seuls l’initiative. L’expérience n’avait à l’époque pas convaincu les autorités qui la trouvaient « prématurée ». Et pourtant  on sait maintenant combien il est important pour l’apprentissage d’une langue d’y être confronté le plus tôt possible, et de préférence avant l’âge de 3 ans. Le cerveau intègre et mémorise plus facilement ces sons nouveaux et les rend familiers.

Des chansons, des comptines et des mélodies que très vite ils ont mémorisées.  Et qui leur ont permis d’acquérir sans effort quelques éléments de conversation et expressions de base : « I am, You are, He is, She is, They are, If is, Is it ? What is it ? Where is ? « … ainsi que les bases de la conjugaison avec être et avoir. De nombreux thèmes ont été abordés au rythme des saisons et des événements festifs :  le corps, les vêtements, les jouets, les animaux, les chiffres, les couleurs, la maison, les vacances … l’automne, le printemps, l’hiver …. Noël, Pâques … la cérémonie du thé, du breakfast, les pancakes, les muffins, le pudding, les crackers, la gelée, et autres recettes qui font la réputation de ce pays, etc. 

La prononciation parfaite de cette maman a aidé les élèves à ne pas commettre les erreurs classiques des nouveaux apprenants et je lui avais laissé l’entière gestion du langage, mon accent étant largement imparfait.  Des danses, des situations théatrales, des jeux d’écoute et de répétition associés à des activités de coloriage, tous les apprentissages de la journée uniquement dans la langue, pour que l’apprentissage de l’anglais allie étude et plaisir.  Des thèmes attrayants et des illustrations colorées.  Et aussi, pour les parents un cahier de vie interactif grossissant par l’apport hebdomadaire de tous les textes et traductions des chansons, agrémenté d’un dico-memento à illustrer à la maison ou en classe au fur et à mesure des acquisitions. Et aussi une participation à son élaboration par les parents relatant et illustrant les expériences personnelles des enfants. Car à cet âge ce qui est le plus important c’est d’agir et de vivre la langue. 

Et ceci n’est pas en compétition avec l’apprentissage du Français car si l’enfant possède au départ un capital-mot qu’il doit partager entre ces deux langues, petit à petit le cerveau rétablit l’équilibre et les deux langues se développent harmonieusement ensemble. 

* American village : un nouveau concept de séjour linguistique. En savoir plus… cliquez ici

Un commentaire de professeurs en défnit de manière très explicite l’intêret pédagogique de ce séjour !

  »Cinquante élèves de 6ème du collège R. Morel d’Arles, accompagnés de quatre professeurs, ont effectué du 3 au 7 Avril 2006 un séjour linguistique à l’ « American village » de Cour et buis, en Isère.

Le principe de ce centre est de proposer des activités pédagogiques essentiellement ludiques, axées chaque jour sur un thème différent tels que : Hollywood Day, Wild West Day, Hit music Day, Native American Day… dans un anglais authentique, puisque les « councillors » (animateurs) sont anglophones.

Dés leur arrivée, sur le sol « américain » les élèves ont du passer la douane, prendre une identité américaine, et répondre en anglais aux questions des « douaniers », avant d’être évalués en vue de la composition de groupes de niveau pour les cours.

Une journée type à l’ « American village » débute par deux cours d’E.S.L. (English as a 2nd language)d’une heure chacun, par groupe de 12 élèves, afin de découvrir les notions et le lexique liés au thème de la journée. Puis les élèves se rassemblent au « congress » où le thème est présenté sous forme de sketchs, de chansons, de danses ou de jeux dans lesquels ils sont activement impliqués.

L’après-midi, les élèves ont le choix entre des activités sportives telles qu’une initiation au baseball ou au football américain, dont les règles de base sont exposées en anglais et mimées, ou des activités manuelles : confection de « dream-catchers », ou encore artistiques : réalisation de sketchs pour le spectacle du soir (Hollywood Day) .

Cette formule de séjour est très enrichissante pour les élèves, sur bien des aspects. En effet, outre les bienfaits évidents du bain linguistique et la découverte de la « vraie » culture américaine, par le biais d’activités ludiques, les élèves doivent respecter tout au long de la journée des règles de vie commune. Par exemple ; chaque jour une « famille » d’élèves est chargée de mettre le couvert, de débarrasser la table …

De plus, guidés par les « councillors » qui mangent à leur table et partagent avec eux tous les moments forts de la journée, ils apprennent à s’exprimer en anglais dans des situations de la vie quotidienne. Par exemple, ils ne sont servis que s’ils demandent : « May I have some water, please ? »

Des affiches colorées et illustrées, présentes dans le réfectoire, les salles de bain, dans la « computer room », le « general store » où les élèves peuvent acheter des souvenirs ou friandises pendant « free time »…sont là pour leur fournir le lexique nécessaire. 

Le séjour s’est terminé par une « graduation ceremony », avec remise de diplômes pour tous les élèves, aprés confection des « graduation hats ».

Les professeurs et leurs élèves ont été ravis de ce séjour, et ces derniers ont eu parfois beaucoup de mal à retenir leurs larmes lorsqu’ils ont du quitter le centre et les animateurs.
Quant aux parents, ils étaient étonnés mais enchantés, à notre arrivée, d’entendre leurs enfants les saluer spontanément en anglais, et s’excuser aussitôt de ne plus trouver leurs mots en français.

M.H. ROCCHI et M. HULIN
COLLEGE ROBERT MOREL à ARLES


Publié dans 2011, American village, Anglais, Pédagogie | Pas de Commentaires »

 

FRANCE CONNEXIONS |
Au Bon Coin de Caudry |
rubetva |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Apocalyptus
| أهلا...
| margaux